Techniques et matériels

En amont de projet ou en phase de réalisation d’un chantier, Detect Réseaux identifie avec précision les réseaux enterrés à l’aide de plusieurs techniques complémentaires : par géo-radar et par induction.

Ces techniques sont non intrusives (il n’y a pas d’intervention dans le sol pour d’accéder à la conduite) et non destructrices. Le non-repérage d’une canalisation ou sa mauvaise localisation peuvent conduire à l’utilisation de moyens de terrassement inadaptés, ou à l’absence de mesures de prévention, et mettre en danger les hommes et les machines ainsi que les infrastructures existantes.
Gage de réussite, Detect Réseaux met au service des acteurs de travaux publics, MOE, MOA, concessionnaires et entreprises de TP son matériel de pointe et ses techniques d’identification d’ouvrages souterrains.

La détection par géo-radar :
rapide, précis et fiable

La détection de réseaux enterrés par géo-radar permet d’identifier les ouvrages souterrains jusqu’à 3 mètres de profondeur, qu’ils soient plastiques (branchements…), électriques ou en béton (réseaux d’eaux usées ou pluviales…). Lorsque le géo-radar passe le long de la chaussée, les ouvrages existants apparaissent sur l’écran grâce aux ondes électromagnétiques qui sont réfléchies. Le technicien Detect Réseaux marque au sol l’intégralité du réseau identifié et ses informations (côtes, profondeur…) à l’aide de différentes couleurs normalisées. Le géomètre reprend ensuite les positions tracées pour un recollement sur plan.
En faisant appel à la détection par géo-radar, vous limitez le risque d’erreur : c’est une solution précise dont la valeur est reconnue.

La détection par géo-radar :
rapide, précis et fiable

La détection de réseaux enterrés par géo-radar permet d’identifier les ouvrages souterrains jusqu’à 3 mètres de profondeur, qu’ils soient plastiques (branchements…), électriques ou en béton (réseaux d’eaux usées ou pluviales…). Lorsque le géo-radar passe le long de la chaussée, les ouvrages existants apparaissent sur l’écran grâce aux ondes électromagnétiques qui sont réfléchies. Le technicien Detect Réseaux marque au sol l’intégralité du réseau identifié et ses informations (côtes, profondeur…) à l’aide de différentes couleurs normalisées. Le géomètre reprend ensuite les positions tracées pour un recollement sur plan.
Il n’y a pas d’erreur possible en faisant appel à la détection par géo-radar, c’est une solution éprouvée et précise.

La localisation par induction :
localiser et suivre
les réseaux avec précision

Technique complémentaire au géo-radar, la localisation par induction est une méthode de recherche par champs électromagnétiques de réseaux métalliques. Un générateur induit un câble avec une fréquence définie, ce qui permet au technicien de déterminer avec exactitude la position et le cheminement de la canalisation induite, au moyen du récepteur couplé.
Le matériel utilisé par les équipes de Detect Réseaux mesure automatiquement la profondeur des réseaux localisés. Le couplage du matériel avec un récepteur GPS permet de réaliser la cartographie complète des réseaux : électrique, télécommunication, éclairage publique, signalisation, gaz acier, etc. En associant une aiguille traçante à cette technique, nous sommes dans la capacité de repérer les infrastructures telles que la fibre optique, l’assainissement, les fourreaux vides, etc.

Matériels de géo-référencement

Les différents matériels de géo-référencement permettent de réaliser un levé topographique des réseaux localisés par géo-radar et par induction. Cette opération permet de créer un plan de recollement géo-référencé : nous intégrons les ouvrages souterrains identifiés dans un sytème de coordonnées géographiques connu. Pour cela, deux méthodes existent.
• La première (et la plus souvent utilisée) consiste à visualiser en direct le relevé des canalisations via un GPS et/ou d’une station totale associé à une tablette équipée d’un logiciel Land2Map. Cette technique de levé traditionnel facilite le traitement des données.
• La seconde méthode est le levé réalisé par photographie : à l’aide d’une perche, les réseaux localisés en sous-sol et leur marquage sont photographiés.

Techniques et matériels de géo-référencement de réseaux souterrains : les ortho-photographies

Ortho-photographie avec marquages aux sol

Plan de recollement

À l’aide de ces clichés, Detect réseaux réalise des ortho-photographies permettant de créer le plan de récolement géo-référencé des réseaux identifiés. Ces derniers répondent à des exigences normées qui précisent leur formalisation : échelle, points de raccordement, codes couleur, symboles etc. Ces techniques offrent de nombreux avantages : elles limitent le temps passé sur la zone investiguée et la gêne occasionnée (interruption de la circulation par exemple). Elles limitent le risque d’erreur d’interprétation des tracés et conserve la traçabilité des ouvrages détectés